CAP 2Les  épreuves du certificat d’aptitude professionnelle(CAP) en mécanique automobile, auxquelles prennent exclusivement part les apprentis du Centre d’éducation, de formation et d’apprentissage (CEFA) Jean –Pierre Daunay de la Chambre consulaire de Pointe-Noire, ont été lancées mardi 16 juin 2015 à l’institut Thomas Sankara.  

C’est le 7ème examen du genre pour  cette structure de formation professionnelle de la Chambre consulaire de Pointe-Noire. 29 élèves dont 5 filles convoitent depuis mardi 16 juin 2015 ce sésame. Ce jour-là, ils ont planché  sur trois disciplines : le français, la construction mécanique et la technologie. Le mardi a été consacré aux mathématiques, à l’électronique et à la pratique de l’informatique. Les travaux pratiques sont au menu de la  troisième journée, tandis que l’anglais et l’EPS(éducation physique et sportive ) marqueront le terme de l’examen le vendredi 19 du mois en cours. Au deuxième jour des épreuves, le constat de la sérénité n’a guère été altéré, selon le délégué venu de Brazzaville, M. Ngami. En huit d’existence, le CEFA Jean-Pierre Daunay  a formé 132 élèves avec un taux d’insertion professionnelle jugé impressionnant. Même performance flatteuse concernant le succès au CAP : le taux d’admission a rarement plongé sous les 60%.  Ce  centre offre une formation adaptée à toutes les nouvelles technologies de l’automobile. A l’appui de cette spécificité, un outil ultramoderne permettant de valoriser, renforcer les capacités, révéler les talents et acquérir des savoirs, le savoir-être et un précieux savoir-faire.