Cérémonie d’ouverture du forum

A l’image des précédentes éditions, le millésime 2017 du Forum de l’entrepreneuriat organisé le 15 septembre aura mobilisé des foules séduites par la qualité des problématiques abordées.

Le Forum de l’entrepreneuriat(FDE)est un rendez-vous annuel initié par l’Institut européen de coopération et de développement (IECD), l’association Pointe-Noire industrielle (APNI) et la Chambre de commerce de Pointe-Noire avec l’appui de l’Union européenne. Il réunit les chefs d’entreprise, les porteurs de projets, les primo-entrepreneurs et dirigeants d’entreprise autour des conférences-débats, plateformes d’échanges et expositions sous le parrainage du ministère des Petites et moyennes entreprises, de l’Artisanat et du Secteur informel.

« Quels outils pour le développement de mon entreprise aujourd’hui ?» est le thème de cette édition avec comme socle de discussion les technologies de l’information et de la communication, le management et le cadre légal des affaires au Congo « Actifs dans le domaine de l’accompagnement des entreprises, l’IECD, l’Apni  et la chambre de commerce ont mutualisé leurs approches respectives pour concevoir un rendez vois qui se veut une réponse à la demande d’information, d’échanges, d’orientation et de promotion exprimée à la fois par les porteurs de projets, les primo entrepreneurs et les entreprises formellement établies » a dit Sylvestre Didier Mavouenzela, président de la chambre de commerce de Pointe-Noire et président du Conseil d’administration de l’Apni et d’ajouter « À chaque édition nous ne dérogeons pas à la contrainte du choix du thème en fonction de son adéquation avec les aspirations et les problèmes de l’entreprise ». Pour Jaeg Vincent, délégué pays de l’IECD, ce forum représente un moment fort pour les entrepreneurs congolais puisqu’il a pour principal objectif de favoriser leur mise en réseau à la fois entre eux et avec les acteurs qui vont les accompagner dans leur développement.

Quinzaine commerciale

En louant l’initiative prise par les trois entités, Michelle Walsh, responsable appui aux PME et secteur privé de la délégation de l’Union européenne au Congo a dit : « L’Union européenne soutient l’IECD, l’Apni à hauteur de 440 millions de FCFA dans leur projet d’appui aux Très Petites entreprises et petites et moyennes entreprises. Ce projet a déjà formé plus de 450 entrepreneurs à Pointe-Noire, Brazzaville et Dolisie dans la gestion d’entreprise, l’éducation financière, l’élaboration des études de marché ou les stratégies du marketing » avant de saluer la quinzaine commerciale des produits locaux lancée en marge du forum et qui prend fin le 30 septembre. « C’est une occasion à saisir pour promouvoir les produits et services des entreprises congolaises. Je souhaite que tous les entrepreneurs présents puissent profiter de la quinzaine pout faire connaitre leurs entreprises et faire connaissance avec d’autres entrepreneurs et potentiels partenaires ».

Lin Cloud Kialoungou, directeur général de l’Agence de développement des PME, représentant la ministre des PME, de l’Artisanat et du Secteur informel a renchéri : « Je salue ses femmes et hommes, ici présents et au-delà, qui nous donnent ces exemples de bravoure, de détermination dont nous devrions nous inspirer à plus d’un égard. Ensuite, parce qu’en ces temps difficiles que traverse notre économie, cette manifestation atteste pleinement la confiance des entrepreneurs en l’avenir. Tout en la communiquant autour d’eux. J’apprécie le message qu’ils véhiculent ainsi et qui nous conforte, en rappelant si justement que l’économie congolaise peut relever les défis en misant aussi et davantage sur le dynamisme des entrepreneurs et investisseurs, quel que soient leurs niveaux et leurs secteurs d’activités ».

Echanges fructueux

Les conférences-débats axées sur les sous-thèmes des technologies de l’information et de la communication (Tic), du cadre juridique des affaires au Congo et des enjeux du management dans le contexte congolais ont donné lieu à des échanges interactifs fructueux étayés des exemples de terrain.  À la fin du forum, Lin Cloud Kialoungou, se réjouissant de ces moments importants de partage et d’échanges, a conclu : « Notre forum a permis de passer en revue l’état actuel des entreprises, à examiner les évolutions présentes et proposer des solutions possibles à la préoccupation essentielle de donner corps et vie à l’entreprise que nous voulons pour des décennies à venir dans notre pays ».