Poignée de mains entre les deux signataires de l’accord

La chambre consulaire de Pointe-Noire et la plateforme EPEFA (entrepreneurs professionnels et entreprises franco-françaises) ont scellé une coopération au service des entreprises que les deux entités accompagnent. Le protocole d’accord consacrant cette perspective a été signé vendredi 31 février.

C’est en terre ponténégrine que cette volonté de collaboration entre les deux structures a été officiellement actée. Pour la chambre consulaire, cet  accord a été signé  par son président, Sylvestre Didier Mavouenzela ;  pour  EPEFA par sa figure de proue, Harold Likibi, en déplacement dans la ville océane congolaise.  Cette coopération est appelée à se décliner en une  diversité d’axes de travail : mise en relation des entreprises de Pointe-Noire et celles suivies par EPEFA basée en France ; échange croisé des informations ; identification des besoins des porteurs de projets ou des chefs d’entreprise. Créée en 2016 dans l’Hexagone, EPEFA entend  renforcer son empreinte congolaise, après avoir défriché les horizons du Maghreb.