817 millions 73 mille 646 FCFA. C’est le montant de la subvention octroyée à la chambre consulaire de Pointe-Noire, dans le cadre de sa contribution à la réalisation de la deuxième phase du Programme de renforcement des capacités commerciales et entrepreneuriales (PRCCE II),  financé par l’Union européenne.  

La signature du document consacrant  l’octroi de la subvention  est intervenu  le 15 juin dernier. Cet appui est prévu dans le cadre de la convention de financement signée entre la Commission européenne et le gouvernement congolais concernant la deuxième phase du Programme de renforcement des capacités commerciales et entrepreneuriales (PRCCE II). Pour ladite  phase, la chambre consulaire de Pointe-Noire a hérité  de la composante 2 relative à  l’amélioration du climat des affaires. Et elle devra être active   sur trois fronts : la mise en place d’une plateforme virtuelle(Helpdesk) pour rendre disponible l’information ; l’opérationnalisation du Centre de médiation et d’arbitrage du Congo (Cemaco),  pour que les entreprises bénéficient d’une célérité dans le règlement des conflits commerciaux ; le renforcement de la maîtrise des entreprises sur les actes uniformes OHADA y compris le SYSCOHADA révisé. Les activités   contenues dans cette feuille de route intègrent les missions de la chambre consulaire, rappelle son président, Sylvestre Didier Mavouenzela. Pour ce dernier, ce soutien ouvre la possibilité  de renforcement de  l’efficacité et de  la visibilité des actions de son institution. 

Autres composantes 

Les deux  autres composantes  ont notamment  trait au renforcement du secteur privé et développement durable des PME ; à l’appui aux négociations commerciales et au renforcement de la compétitivité de l’économie. Elles  devraient entre autres permettre la structuration de 1250 PME en clusters, le renforcement des capacités de 200 bureaux d’études et de cabinets conseil locaux.