Echange de parapheurs entre D S Mavouenzela et Daniel Laidin

La chambre consulaire de Pointe-Noire a élargi le cercle de ses alliés dans l’optique  de l’accomplissement de ses missions de formation. L’institution a signé, vendredi 14 décembre dernier dans ses installations, un protocole de coopération avec la chambre de métiers et de l’artisanat de région Pays de la Loire. 

 

 

C’est au plus haut niveau des structures concernées que cette volonté de coopération a été officiellement actée. Le protocole a été signé  par Didier Sylvestre Mavouenzela et Daniel Laidin, respectivement  président de la chambre consulaire hôte et vice-président, délégué aux Affaires internationales de la chambre des métiers et de l’artisanat des Pays de la Loire. Cet acte  dessine de belles perspectives  dans le registre de la formation pour la chambre de Pointe-Noire. Il permet la mobilisation  de l’expertise de la chambre des métiers et de l’artisanat et de  son alter ego du commerce et d’industrie de Nantes Saint-Nazaire. Enjeux,  digitaliser et pérenniser des formations par apprentissage et des formations accompagnées aux métiers de l’automobile et du Parcours de l’entrepreneur. En clair, cet appui permettra au Cefa  de mécanique automobile de la chambre consulaire de la ville océane congolaise   de mettre en œuvre un centre de ressources numériques de l’automobile, d’adapter ses méthodes, de  rendre accessibles  les ressources documentaires et équipements techniques  ainsi que leurs  contenus. Pour le Parcours de l’entrepreneur, dispositif de renforcement des compétences, il s’agira, entre autres, d’en faire un outil structurant pour le développement des entreprises.  Un accent particulier sera mis sur l’efficacité des conseillers d’entreprise et  le transfert d’outils ayant fait leurs preuves à la chambre de commerce et d’industrie de Nantes Saint-Nazaire. Laquelle hérite de la mission de dispenser de nouveau  son accompagnement à  la CCIAM.

Conseil régional des Pays de la Loire

Ce programme dont le déploiement est prévu sur trois ans a été  rendu possible grâce à une subvention du Conseil régional des Pays de la Loire. Territoire que le président de la chambre consulaire de Pointe-Noire  veut rapprocher du sien au travers de la mise en rapport de leurs entreprises respectives. « Notre engagement à travailler avec les pays de la Loire s’est matérialisé avec la mission qu’on a menée en mars dernier à l’occasion du salon de l’industrie du Grand Ouest à Nantes », a rappelé le numéro un de la CCIAM. « Cette convention va apporter de l’espoir », est convaincu  Daniel Laidin. Lequel  est loin de partager le bonheur de l’aboutissement de cette coopération. « Le projet CEFA 2020 est en train de devenir une réalité », s’est félicité David Ruffin, délégué international de la CMA Pays de la Loire.