Les modalités de cette évolution  ont été présentées  aux  mécaniciens et aux entreprises le jeudi 30 mars  à la chambre de commerce  pour les premiers et à la résidence du Consul général de France  pour les seconds.

Lancé en 2007, le Centre d’éducation, de formation et d’apprentissage en mécanique automobile de la chambre consulaire de Pointe-Noire veut franchir un autre palier. Les contours de cette ambition sont détaillés dans une vision dite CEFA 2020. Vision  appelée à  hisser  cet établissement déjà formateur de plus de 220 apprenants  au rang de centre de référence. Sa construction est  l’un des fruits du programme de compagnonnage consulaire sur son volet formation. Volet sur lequel la CCIAM  bénéficie de l’expertise  de la Chambre de métiers et de l’Artisanat de la Vendée. C’est d’ailleurs David Ruffin de cette institution qui s’est attelé à la déclination  de cette vision.

Trois enjeux

Trois enjeux sont au cœur de ce développement : former une main d’œuvre qualifiée pour les entreprises et les administrations ; poursuivre l’insertion professionnelle des apprenants dans les entreprises ou organisations ; répondre aux mutations de l’automobile. Déjà sur les rails, cette transformation va s’appuyer sur cinq grands axes à savoir : le pilotage de la structure ; l’offre de services incluant la formation initiale et continue ; la matériel et l’équipement devant épouser  l’air du temps ; les ressources documentaires ;  l’évolution vers un  centre de ressources documentaires pour les  chefs d’entreprises et les apprentis.

Soutien de la France

Invité  à la présentation à destination des mécaniciens, le Consul général de France à Pointe-Noire  a loué ce projet. Jean-Luc Delvert n’a pas fait mystère du soutien de son pays  à travers ses instruments de financement de développement. Un discours  que le diplomate français  a renouvelé aux entreprises conviées  le soir à sa résidence. Enjeu : obtenir leur ralliement au projet. Question que ce dernier  porte la marque de  leur contribution et réponde ainsi  plus  précisément  à leurs  attentes.

Des valeurs fortes

Le Cefa 2020  veut impulser  une vraie mutation attestée par les valeurs qu’elle promeut : lieu de vie, d’avenir, de découverte, d’innovation, de ressources, d’information et de formation etc.