Le DSI-Club a  organisé, jeudi 16 mars 2017 à la chambre consulaire de Pointe-Noire, son partenaire dans cette aventure,   la session inaugurale « des Rendez-vous de l’économie numérique ». Au menu: l’expérience de Total E&P Congo.

 Les « Rendez-vous de l’économie numérique » sont un des programmes phares de la Cellule économie numérique. Une structure conjointement mise en place par le DSI-Club( Club des directeurs des systèmes d’information) et la chambre consulaire de Pointe-Noire, qui l’héberge. Elle ambitionne d’aider les entreprises congolaises  , qui accusent un  retard en ce domaine, à tirer profit de tout le potentiel  des technologies de l’information et de la communication. Cette session inaugurale marque donc « le premier pas d’une longue marche »a estimé le président de la chambre consulaire Didier Sylvestre Mavouenzela. Présents, le ministre congolais de l’Enseignement supérieur,Bruno Jean Richard Itoua, et son homologue délégué auprès du Premier ministre, chargé de l’Economie numérique et de la Prospective, Benoït Batchi. Lors de leur prise de parole, ils ont souligné la volonté du gouvernement d’aider au développement du numérique ,qui n’est plus « une option, mais une nécessité ». A l’honneur, Total E&P Congo représentée par son directeur général Pierre Jessua et son adjoint Alain Brice Boumpoutou. »Total est de plain-pied dans le digital » a asséné le numéro un de la filiale congolaise du groupe Total. C’est cette évolution qui a été démontrée à travers des vidéos. Comme  l’usine du futur connectée ou  la transformation digitale dans le groupe Total à travers les trois axes retenus: la relation client, l’industrie 4.0 et l’open innovation. Un échange a  enrichi la session. Au terme de cette activité, les deux membres du gouvernement ont appelé à la conjonction des efforts entre l’Etat, acteur structurant, et les entreprises actives dans le numérique pour assurer le décollage de ce domaine.